malotru

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français mallotreux, variante de malestru, du latin male astrosus (« mal né, né sous une mauvaise étoile ») → voir mal et astruc « mal chanceux » en catalan.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
malotru malotrus
\ma.lɔt.ʁy\
Malotru embêtant une malheureuse (illustration du recueil Choses vues de Victor Hugo).

malotru \ma.lɔt.ʁy\ masculin (équivalent féminin : malotrue)

  1. Personnage mal élevé, grossier.
    • Sur ce, je me vois dans l’obligation de vous prévenir que vous êtes un fier malotru, et que je vais déposer ma plainte chez le commissaire. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Beaucoup de gens sont venus à la rescousse, on me disait que j’avais tort de ne pas aller à Guermantes, que je me donnais l’air d’un malotru, d’un vieil ours. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, p. 126)
    • Soudain, un malotru parut, arracha la bouteille de la bouche de Nicole, en but le quart, puis, d'une façon qu'on voit tout le temps au cinéma, se versa le reste sur la tête. — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, p. 88)

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

malotru \Prononciation ?\

  1. Variante de malestru.

Références[modifier le wikicode]