mamamouchi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Titre honorifique fantaisiste et prétendument turc, inventé par Molière dans Le Bourgeois gentilhomme.
Le mot serait une déformation du turc bābā mušīr, appellation flatteuse signifiant à peu près « père pacha », composé de baba (« père, papa ») et de müşir (« commandant d'un corps d'armée, maréchal »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin mamamouchi
\ma.ma.mu.ʃi\

mamamouchis
\ma.ma.mu.ʃi\
Féminin mamamouchie
\ma.ma.mu.ʃi\
mamamouchies
\ma.ma.mu.ʃi\

mamamouchi \ma.ma.mu.ʃi\ masculin

  1. Dignitaire de pacotille, apparatchik toc.
    • Les gourous du goût, les mamamouchis de la mise en marché et les ayatollahs de la pub s’unissent pour éduquer le consommateur qui est en nous.
    • Ces dames [évêques de l’Église anglicane] peuvent être intronisées papesses ou grandes mamamouchies, ça reste de la bouillie pour chat.
    • Les comédies du XVIIe siècle sont pleines de ces joies délirantes de vieux amoureux à qui une Frosine quelconque a persuadé que leurs vœux sont prêts d’être comblés, de ces joies de parvenus que des farceurs font mamamouchis, de ces douleurs d’ingénue devant la perte d’un père ou d’un galant qu’elles ignorent vivant. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 254)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]