mammisi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1829) D’un mot copte signifiant « lieu de naissance », désignation inventée par Jean-François Champollion.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mammisi mammisis
\ma.mi.zi\

mammisi \ma.mi.zi\ masculin

  1. Petit édifice annexe d’un temple de l’Égypte antique qui servait à représenter et à célébrer la naissance divine de Pharaon.
    • Le petit temple d’Ombos était, comme l’un de ceux de Philae et le temple d’Hermonthis, un Eimisi ou Mammisi, c’est-à-dire un édifice sacré figurant le lieu de la naissance du jeune dieu de la Triade locale, c’est-à-dire une image terrestre du lieu où les déesses Hathôr et Tsonénoufré avaient enfanté leurs fils Khons-Hôr et Pnevtho, les deux fils des deux Triades d’Ombos. — (Jean-François Champollion, Lettres écrites d’Égypte et de Nubie en 1828 et 1829, Firmin Didot, 1833, Lettre du 14 février 1829, pages 173-174)
    • Les mammisis de Dendera, de Philae et d’Edfou sont sur le même modèle : de petite taille, comprenant une cour, une salle d’offrandes, un sanctuaire et une colonnade extérieure avec des murs-bahuts (murs à mi-hauteur entre les colonnes). Un escalier permet d’atteindre le toit pour, au Nouvel An (début de la crue du Nil), y installer les statues divines afin qu’elles se régénèrent au contact des rayons solaires. — (Juliette Lengrand, Les mammisis de l’Égypte ancienne)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Les mammisis des temples égyptiens, François Daumas, Les Belles Lettres, 1958, page 16

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • mammisi sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg