manchon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1561) Dans le sens de « manche fourrée ornementale », mot apparaît dès le XIIIe siècle comme dérivé de manche.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
manchon manchons
\mɑ̃.ʃɔ̃\
Un manchon en fourrure. (sens 1)
Quelques manchons mécaniques, en gomme. (sens 5)
Un manchon protégeant un érable des dégâts de gibier (sens 5)

manchon \mɑ̃.ʃɔ̃\ masculin

  1. (Habillement) Article d’habillement en forme de fourreau ouvert aux deux extrémités, recouvert d’une fourrure ou d’une étoffe, et ouaté intérieurement, dans lequel on met les mains pour les protéger du froid. Ils furent mis à la mode sous le règne d’Henri III.
    • La bonne dame plongea dans un manchon ses mains jusqu’aux coudes, […]. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Ah ! la messe militaire ! J’y ai vu commencer bien des romans. J’y ai vu fourrer dans les manchons que les jeunes filles laissaient sur leurs chaises, quand elles s’agenouillaient près de leurs mères, bien des billets doux, dont elles nous rapportaient la réponse, dans les mêmes manchons, le dimanche suivant ! — (Jules Barbey d'Aurevilly, Le Rideau cramoisi, 1874, réédition Gallimard, collection Folio Classique, pages 42-43)
    • Vous savez, je n’ai pas chaud, je laisse mes mains dans mon manchon. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • Il lui chercha la main dans son manchon et pressa le poignet mince sous les fourrures. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 39)
  2. (Habillement) Manchette amovible destinée à protéger les manches des vêtements.
    • On a fini par se retrouver devant un comptoir, papa et moi, avec derrière un mec pas commode. Il portait des espèces de manchons noirs pour pas user ses manches de veste sur le bois de la table. — (François Cavanna, Lune de miel, Gallimard, 2011, collection Folio, page 97)
  3. (Chapellerie) Feutre qui recouvre les formes en bois sur lesquelles on travaille les chapeaux.
  4. (Papeterie) Rouleau de feutre sur lequel se fabrique le papier.
  5. (Technique) Pièce cylindrique qui peut être fixe ou articulée et qui est ouverte à ses deux extrémités.
    • Manchon pour assembler deux tuyaux. Manchons d’accouplement ou d’assemblage.
    • Il nous présenta gaiement ses ruches en sommeil et ses espaliers enveloppés dans des manchons de paille. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 70)
  6. (Armement) Tube métallique ajouré qui entoure le canon d’armes automatiques afin de le protéger et d’éviter que les tireurs ne se brûlent.
  7. (Technique) Petit morceau de grillage souple et ressemblant à du tissu, mais formé d’oxyde de thorium et destiné à être positionné sur les becs de gaz destinées à l’éclairage de manière à obtenir une lumière plus blanche et plus vive.
  8. (Anatomie) Organe de protection de forme cylindrique.
    • Manchon fibreux, manchon capsulaire.
  9. (Militaire) Gaine en tissu servant à recouvrir les casques, képis, et autres couvres-chef militaires pour en dissimuler l’éclat en temps de guerre.
    • « Il sera distribué des cartouches à blanc. Une cinquantaine d’hommes, pourvus du manchon, et munis d’armes de fortune, figureront les conspirateurs. » — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 132)
  10. (Désuet) Chien de manchon : Toute sorte de chien de petite taille qu’au XVIIIe siècle on portait dans son manchon (pièce d’habillement).

Synonymes[modifier le wikicode]

Pièce cylindrique ouverte à ses deux extrémités :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

manchon \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de machon.

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I