mange-merde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De mange, forme du verbe manger, et merde.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

mange-merde \mɑ̃ʒ.mɛʁd\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Vulgaire) (Injurieux) (Péjoratif) Personne moralement méprisable.
    • Sergent, la crapaudine pour ces mange-merde ! ordonna Guyot avec un sadisme contenu, enfin heureux d'en faire voir de toutes les couleurs aux favoris du bellâtre. (Pierre Bonin, Le trésor du Rif, Laval (Québec), Fondation littéraire Fleur de Lys, 2009, p.215)
    • Bon sang, Angel, m'interrompit Samuel, ne me dis pas que tu es en train d'évangéliser ce mange-merde ? (Kent Wascom, Le Sang des cieux, traduit de l'anglais étasunien par Eric Chédaille, Christian Bourgois éditeur, 2014)
    • […], mais qu'ils tiennent compte dès le départ des coûts humains et écologiques de leur découverte, sachant qu'à leurs basques grogne une meute de mange-merde de technocrates prêts à faire main basse sur tout ce qui peut rapporter. (Daniel Faggiano, Le Banquet, théâtre, à compte d'auteur, 2012, p.22)
  2. Personne qui est souvent invitée à manger gratuitement[1].
    • La séquence qui se joue à table à l'occasion d'un retard porte précisément sur ce rapport entre individualité - le retardataire soupçonné d'être allé faire le mange-merde - et communauté dont le groupe se fait le représentant. (Gradhiva, Département d'archives de l'ethnologie du Musée de l'homme, 1997, n°21-22, p.125)
  3. (Zoologie) Synonyme de zonite d’Algérie, espèce d’escargot.
    • Mais lorsque je marche dans les allées, par les soirées humides, ou après une averse, j'écrase les mêmes escargots "mange-merde", zonites plats et visqueux, ou bulimes dont se repaissent les hérissons. (Frédéric Jacques Temple, L'Enclos, Actes Sud, 1992, p.56)
  4. (Zoologie) (Désuet) Synonyme de saupe, espèce de poisson.
    • Willughby observe que la saupe plaît plus à l'œil par son aspect, qu'elle n'est propre à flatter le goût par les qualités de sa chair ; il n'y a que le bas peuple qui en mange. Rondelet dit qu'on a donné à ce poisson le nom de mange-merde , parce qu'il paroît se nourrir d'excrémens. (Jacques Christophe Valmont de Bomare, Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle, Lyon : Bruyset frères, 4e éd., 1791, vol.13, p.32)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://www.keskiladi.com/definitions/mange+merde