manichéisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1765) Du latin Manichaeus (« manichéen, sectateur de Mani ») et -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
manichéisme manichéismes
\ma.ni.ke.ism\

manichéisme \ma.ni.ke.ism\ masculin

  1. (Religion) Doctrine religieuse conçue par Mani, fondée sur la coexistence et l'antagonisme de deux principes cosmiques égaux et éternels : le bien et le mal ; conception qui admet le dualisme antagoniste d'un principe du bien et d'un principe du mal.
    • Le manichéisme […] n'est pas seulement une secte ou une hérésie chrétienne […], mais une apparition religieuse entée, comme le christianisme, l'islamisme et le budhisme, sur une religion antérieure (Renan, Avenir sc., 1890, p. 282).
  2. (Par extension) Propension à considérer que l’on représente le bien, face au mal.
    • On condamne volontiers ici et là le manichéisme, même si des deux côtés de l'Atlantique on ne s'abstient pas de s'enferrer dans son concept deux fois asservissants — Des bons et des méchants aux keufs et joueurs de grinche, en passant par les cow-boys et les indiens ou les rupins et les miskines, le sage a appris à ne dépendre pas moins du bien que du mal comme d'une paire de menottes. — (Jean-Laurent Pawlowski, Fils de chien!, Toulouse : La Vie en rose, 1998, p. 22)

Synonymes[modifier le wikicode]

Expressions[modifier le wikicode]

  • manichéisme délirant, (Médecine) Délire décrit par Dide et Guiraud, dans lequel le malade voit le monde divisé en deux fractions qui s'affrontent à son sujet et assiste à cet affrontement sans y participer.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]