marée basse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De marée et du féminin de l’adjectif bas.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marée basse marées basses
\ma.ʁe bas\
Une marée basse.

marée basse \ma.ʁe bas\ féminin

  1. (Géographie) Période de la journée où l’attraction conjuguée de la lune et du soleil est au minimum.
    • Lorsqu’un vent de nord-ouest pousse les eaux vers le sud, surtout au moment de la marée basse, on peut traverser le golfe à cheval, ou même à pied, en allant au nord. — (Heinrich Joseph Wetzer, Benedikt Welte, Isidore Goschler, Dictionnaire encyclopédique de la théologie catholique, 1864, page 523)
    • À son seau et sa pelle en fer-blanc, il préfère son filet à crevettes, qu’il pousse devant lui en raclant le fond des flaques à marée basse. — (François Maspero, Des saisons au bord de la mer, 2009)
    • Son embouchure, à 32 ou 33 kilomètres au sud de Safi, est bloquée par une barre guéable à marée basse pendant presque toute l’année. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 185)
    • Des rochers bas, couverts de mousses et de varechs, émergent à marée basse. — (Paul Gruyer, Normandie, Collection de Guides-Joanne, Librairie Hachette, 1912, page 165)
  2. (Figuré) (Familier) (Par hyperbole) Verre vide.

Notes[modifier le wikicode]

On parle de « marée haute » et de « marée basse » comme étant les situations extrêmes du mouvement de la marée. En dehors de ces situations, et la marée étant un mouvement, on parle de « marée montante » et de « marée descendante ».

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]