maraudeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir marauder et -eur

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin maraudeur
\ma.ʁo.dœʁ\
maraudeurs
\ma.ʁo.dœʁ\
Féminin maraudeuse
\ma.ʁo.døz\
maraudeuses
\ma.ʁo.døz\

maraudeur

  1. Celui qui pratique la maraude
    • Quelques maraudeurs, égarés dans les bois, se chauffaient à un feu de veille, […]. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Les patrouilles de surveillance qui, d’abord, avaient impitoyablement fusillé les maraudeurs et les pillards, étaient maintenant dispersées par l’épidémie […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 421 de l’éd. de 1921)
    • Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Synonymes[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin maraudeur
\ma.ʁo.dœʁ\
maraudeurs
\ma.ʁo.dœʁ\
Féminin maraudeuse
\ma.ʁo.døz\
maraudeuses
\ma.ʁo.døz\

maraudeur

  1. Qui pratique la maraude.
    • […]; mais la région où nous allons nous engager est infestée de soldats pillards et de bédouins maraudeurs, profitant tous de l'anarchie générale pour satisfaire leurs instincts de rapine. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]