marché-gare

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

De marché et gare.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marché-gare marché-gares
\maʁ.ʃe.ɡaʁ\

marché-gare \maʁ.ʃe.ɡaʁ\ masculin

  1. Marché de gros de produits frais ou surgelés (denrées alimentaires, fleurs...) auquel les pouvoirs publics ont accordé un statut particulier.
    • La production est entièrement écoulée sur le carreau des producteurs au marché-gare de Lyon. La clientèle, constituée de demi-grossistes et d'épiciers est stable mais disparait pratiquement du 15 juillet au 10 septembre. — (Jacques Bethemont, Le thème de l'eau dans la vallée du Rhône : Essai sur la genèse d'un espace hydraulique, Saint-Étienne : imprimerie Le Feuillet blanc, 1972, p.452)
    • En réalité, ce marché s'est alors aussi éparpillé pour donner naissance au marché de Hanukopé et renforcer pour quelques mois le petit marché-gare Saint Michel situé à Adobukomé. — (Kokou Toussou, Commerce et identités spatiales dans l’agglomération de Lomé, dans Lomé - Dynamiques d’une ville africaine, sous la direction de Philippe Gervais-Lambony & Gabriel Kwami Nyassogbo, Paris : chez Karthala, 2007, page 83)
    • Concession du marché-gare : l'appel aux candidats — (site www.ladepeche.fr, 9 août 2016)
    • Leclerc Rivetoile ouvre aujourd'hui un drive délocalisé au marché-gare, à Strasbourg. — (site www.dna.fr, 29 janvier 2013)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]