marchand de tapis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Date à préciser) → voir marchand et tapis

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marchand de tapis marchands de tapis
\maʁ.ʃɑ̃ d(ə )ta.pi\

marchand de tapis \maʁ.ʃɑ̃ d(ə )ta.pi\ masculin

  1. (Sens propre) Vendeur de tapis.
    • La rue de la Goutte-d’Or s’est transformée en une scène comme pour une opérette dans laquelle chacun semble tenir son rôle. Les marchands de tapis croisent des vendeurs de cacahuètes, de fétiches et de grigris. — (Roger Borniche, L’Indic, Grasset & Fasquelle, 1977, 414 p. ISBN 9782246799665)
    • Il y avait Kaboul. Le haschich et les montagnes. Les grandes vallées où l’on cultivait le pavot. Les marchands de tapis. Les tableaux rincés par son père. La voix lointaine. La poésie de Cesarea. — (Alberto Garlini, trad. Vincent Raynaud, Les Noirs et les Rouges (La legge dell’odio), Gallimard, coll. « Du monde entier », Paris, 2014 (1re éd. 2012), 679 p. ISBN 9782072478529)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Personne qui marchande beaucoup.
    • Au cinquième, lui ouvrit un ingénieur monégasque, propriétaire d’une agence immobilière. Il l’ennuya avec les possibilités de retour sur investissement offertes par les nouveaux projets immobiliers, lui détaillant les qualités et avantages fiscaux du dernier appartement encore à vendre. Un vrai marchand de tapis. — (Massimo Nava, Le Nu au coussin bleu, Éditions des Falaises, coll. « Romans et nouvelles », 2017, 306 p. ISBN 9782848113395)
    • Ralph, quant à lui, était un véritable marchand de tapis. Pour lui, tout était prétexte à faire des « affaires » et à gratter trois sous. — (Henriette Marello, Sylvie Renoir, La Cantinière du cinéma : Belmondo, Delon et les autres, Éditions Ramsay, coll. « Ramsay Cinéma », 1994, 234 p. ISBN 9782841140206 (ISSN 1151-6097), p. 174)

Traductions[modifier le wikicode]