margis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

mot-valise composé du début de maréchal et de la fin de logis, venant de la locution « maréchal des logis ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
margis
/maʁ.ʒi/

margis /maʁ.ʒi/ masculin

  1. (Argot militaire) Maréchal des logis.
    • Le margis Natalli, que je connus onze ans plus tard adjudant à Tijikja, et qui était un homme plein de courage et de bon sens, fut chargé, avec une équipe de 30 tirailleurs […]. (Odette du Puigaudeau, La piste Maroc-Sénégal, Plon, 1954, p. 52)
    • Et le lendemain, à peine la douce Aurore aux doigts boudinés eut-elle tiré du lit, non sans difficulté, le gars Phœbus, que le gars Pollack Henri, redevenu margis chez les tringlots, dévalant les boulevards périphériques de toute la vitesse de son pétaradant petit engin vélomotorisé dont les garnitures de frein venaient d’être entièrement révisées, alla porter la bonne nouvelle à son brave copain Karawurtz, à savoir que lui Pollack Henri et ses potes à lui (c’était nous les potes à lui), on allait y casser le bras tous en chœur et en douceur un jour prochain qu’il viendrait en ville et qu’ensuite il n’aurait qu’à raconter qu’il a glissé sur la peau de banane du grand plongeoir mécanique de la station de métro Tourelles et que, même si l’on en doute, la section psychothérapeutique du bataillon prendra l’affaire en main et qu’il serait tranquille pour un bout de temps et que les Français, ils seront rejetés à la mer, les femmes et les enfants d’abord, les veuves ramenées dans leur douaire d’origine et l’armistice c’est dans la poche et la paix elle est signée. (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, 1966, p. 29-30.)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]