maritorne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ainsi nommée par allusion à la Maritorne de Don Quichotte.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maritorne maritornes
\ma.ʁi.tɔʁn\

maritorne \ma.ʁi.tɔʁn\ féminin

  1. (Soutenu) Fille hommasse, laide, malpropre.
    • Un rustre et un couard qui renonça son maître et sa foi devant des maritornes bien moins jolies sans doute, que la femme de chambre de madame la baillive de Séez. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
    • Ces jeunes messieurs, banquiers, négociants, lions du boulevard, qui ne faisaient pas fi même des filles à matelots, des épaisses maritornes du marché aux vaches qui se laissaient tomber sous la première porte cochère venue pour une chope de bière ! — (Knut Hamsun, La Faim, traduction de Georges Sautreau, 1961, p. 155)
    • Sans cesse en alerte, en constante défiance, les habitants de ces cavernes de pierre, n'avaient comme délassement que de basses orgies et le troussement crapuleux des maritornes. — (Jacques de Broglie, La tragique histoire du Château de Chaumont: ou, "Si les pierres pouvaient parler", Au Fil d'Ariane, 1964, p. 69)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir laideron


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]