marjolaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Marjolaine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1393)[1] Altération de l’ancien français majorane apparenté[2] à l’occitan majorana, à l’italien maggiorana, à l’espagnol mayorana, mejorana, au portugais manjerona. Plus avant, d’origine obscure[1] avec, peut-être, un lien au latin amaracus.
Marjolaine provient de la corruption de mariolaine[1] sous l’influence de mariole, Marion de *marionaine, majorane.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marjolaine marjolaines
\maʁ.ʒɔ.lɛn\
Une pousse de marjolaine.

marjolaine \maʁ.ʒɔ.lɛn\ féminin

  1. (Aromate) (Cuisine) Aromate de la famille des lamiacées, de nom scientifique Origanum majorana.
    • XXXIII. Dans les conyza ce n’est que la feuille qui entre dans les couronnes ; mais dans la fleur de Jupiter (agrostemma flos Jovis, L.), l’amaracus (marjolaine), l’hémérocalle (XXI, 90) (pancratium maritimum, L.), l’aurone, l’hélénium, le sisymbrium et le serpolet, toutes plantes ligneuses, on emploie la fleur à la façon de la rose. — (Histoire naturelle de Pline avec la traduction en français de M. É. Littré, tome II, livre XXI, J. J. Dubochet, Le Chevalier et Cie, Éditeurs, Paris, 1850, p. 52)
    • Des plats véhéments, assaisonnés à la marjolaine. — (Joris-Karl Huysmans, Là-bas, 1891)
    • Aussi les mots que j’adore et que je collectionne comme des joyaux sont ceux dont le sens m’est fermé, ou presque, les mots imprécis, les syllabes de rêves, les marjolaines et les milloraines, fleurs jamais vues, fuyantes fées qui ne hantent que les chansons de nourrice. — (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d’idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, p. 240–241)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]