marquage à la culotte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De marquer à la culotte (« suivre de très près, être sur les talons, surveiller »).

Locution nominale [modifier le wikicode]

marquage à la culotte \maʁ.ka.ʒ‿a la ky.lɔt\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Sport) (Figuré) Suivi de près de l’adversaire, du concurrent, talonnage.
    • Cinq mètres. Une enjambée. Marquage à la culotte, tel un footballeur. — (Hervé Jourdain, Sang d'encre au 36, 2009)
    • Depuis trente ans, la concurrence a englué les chaînes dans le « marquage à la culotte », la facilité et le pareil au même. La BBC fait de la télé-réalité. Dans une grille comptable les téléspectateurs ont été massifiés et débités en tranches socioprofessionnelles. La ménagère de moins de 50 ans est le gobe-mouches de service. — (Libération, Le meurtre de l'audimat, 5 février 2008)
    • Du coup, le marquage à la culotte entre les deux formations politiques saute à l’œil. Arrivée deuxième lors de la dernière présidentielle, l’Union pour la République et la démocratie pourrait être la déception de ces législatives parce qu’il risque de ne pas pouvoir faire honneur à ce statut. — (maliactu.net)
  2. Surveillance étroite, espionnage.
    • Le nec plus ultra en termes de marquage à la culotte. Edgar Hoover n'aurait pas rêvé mieux. On serait tenté de se dire sous ces auspices que PRISM n'est jamais qu'une goutte d'eau dans l'océan. — (Frédéric Mathieu, Le Miroir aux Alouates, p. 222)

Traductions[modifier le wikicode]