martyrologe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1350) Du latin martyrologium dérivé de martyr sur le modèle de elogium (→ voir éloge et eulogie).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
martyrologe martyrologes
\maʁ.ti.ʁɔ.lɔʒ\

martyrologe \maʁ.ti.ʁɔ.lɔʒ\ masculin

  1. (Religion) Cataloguefurent inscrits d’abord les noms des martyrs, et dans lequel on a inséré depuis les noms des autres saints dont l’Église fait commémoration.
    • Nous fêtons ce dimanche 26 mars, les Larissa. Elle ne figure pas dans le martyrologe romain, mais elle est honorée par les Grecs et les Russes pour avoir subi le martyre en Crimée au IVe siècle. (Que prévoit Météo France pour ce dimanche 26 mars ?, France 3 PACA le 26 mars 2017)
    • Lire le martyrologe.
    • Plus précisément, chaque station de son périple convoque l’iconographie des saints, et ­s’apparente ainsi à un martyrologe : le randonneur sera ligoté, blessé, abattu, et ses plaies examinées comme celles du Christ par saint Thomas. (« L’Ornithologue » : un chemin de croix jalonné de drôles d’oiseaux, Le Monde le 29 novembre 2016)
  2. (Par extension) Liste de martyrs.
    • Parce que depuis Mungo-Park assassiné sur le Niger jusqu’à Yogel disparu dans le Wadaï, depuis Oudney mort à Murmur, Clapperton mort à Sackatou, jusqu’au Français Maizan coupé en morceaux, depuis le major Laing tué par les Touaregs jusqu’à Roscher de Hambourg massacré au commencement de 1860, de nombreuses victimes ont été inscrites au martyrologe africain ! (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • En effet, l’histoire du Nouveau Monde n’est qu’un lamentable martyrologe, dans lequel le fanatisme et la cupidité marchent continuellement côte à côte. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les rois sont dans l’ordre moral ce que sont les monstres dans l’ordre physique. L’histoire de rois est le martyrologe des nations. (Henri Grégoire, Séance de la Convention du 22 septembre 1792)
  3. (Figuré) Liste de victimes.
    • Les Lettres à l’Étrangère, […] malgré cette jactance énorme, qui le fait se gonfler jusqu’à la bouffonnerie, sont le plus émouvant, le plus angoissant martyrologe qui se puisse imaginer d’une vie d’artiste. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]