mascaret

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1552) De l’occitan mascaret (« tacheté, barbouillé »)[1] dérivé de mascar (« tacheté de noir »). En ancien français mascarer a le sens de « mâchurer ». Certains[1] donnent à l’occitan le sens de « bœuf tacheté » et dérivent le sens de « vague » par une analogie entre un troupeau de bovins qui se déplace et un mascaret ; notons que ce mot est apparenté à masse (→ voir mascher) et son sens est « masse d’eau en forme de barre ».
Le mot s’est dit du reflux sur la Gironde et la Garonne, appelé barre[2] sur la Seine. Il s’est généralisé aux autres fleuves.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mascaret mascarets
\mas.ka.ʁɛ\
Un mascaret sur la Ribble, Lancashire

mascaret \mas.ka.ʁɛ\ masculin

  1. Vague qui remonte le cours d’un fleuve à son embouchure au moment des fortes marées d’équinoxe.
    • En effet, à cinq milles vers le sud, un haut et large mascaret dévalait sur la campagne, qui se changeait en Océan. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Ce gonflement, mascaret de toute l’Atlantique, aurait derrière lui la totalité de la mer. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
    • Les péniches ne pouvaient mouiller à Tancarville faute d'abri, elles sont descendues à La Roque, à 4 kilomètres plus en aval, en un point où il n'y a ni mascaret, ni ételles. — (Le Génie civil, 1882, vol. 2 , p. 99)
    • La vitesse de propagation du mascaret et de ses ételles est évaluée de 6 a 10 mèt. par seconde; […]. — (Paul Jouanne, Itinéraire général de la France: Normandie, Hachette, 1889, p.191)
    • Le mascaret consiste en un brusque relèvement du niveau de l’eau accompagnant l’arrivée du flot, se traduisant souvent par une vague déferlante suivie de lames successives, les éteules. — (Fernand Verger & Raymond Ghirardi, Marais maritimes et estuaires du littoral français, Belin, 2005, p. 16)
  2. (Figuré) Foule qui se rue à la manière d’un flot.
    • Un mascaret humain.
  3. Raz de marée.
    • Instantanément, avait monté en lui tout un flot de sentiments louables. Que dis-je, un flot ?… Un mascaret ! Oui, un mascaret aux eaux lourdes, charriant trente-six choses à la fois : la reconnaissance d’avoir été aimé, l’horreur d’avoir été injuste. — (Georges Courteline, Les Linottes, 1912)

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • mascaret sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]