mastroquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D'après le Littré : Mastroquet vient du mot mi-stroc ou ma-stroc, qui, dans la langue [l'argot] dont Nicolas Racot de Grandval nous a laissé le premier vocabulaire, en 1775, à la suite de son poème du Vice puni, signifiait demi-setier ; le mastroquet c'est l'homme du demi-setier, E. DE LA BÉDOLLIÈRE, dans le journal le National, 4 nov. 1874, 2e page, 6e col

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mastroquet mastroquets
\mas.tʁɔ.kɛ\

mastroquet \mas.tʁɔ.kɛ\ masculin

  1. (Populaire) Marchand de vin[1].
    • Eh bien en ce moment, nous sommes en train de boire du « petit bleu » avec le susdit chez un énorme mastroquet, en l'honneur des absents et du bon vieux clocher. — (Déodat de Sévérac , Lettre à Marthe de Sévérac, du samedi 8 mai 1897, dans La musique et les lettres : correspondance rassemblée et annotée par Pierre Guillot, Éditions Mardaga, 2002, p.40)
    • Des porches cintrés s’exhale parfois une odeur enivrante ; des constructions […] fournissent ici comme un écho de ce relent particulier aux boutiques des mastroquets, et l’on surprend souvent dans l’air, le puissant arôme des distillations qui s’opèrent. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Par métonymie) Établissement de vente de vin ; débit de boisson.
    • En outre, tous les cafés, tous les mastroquets étincelaient de lumière, ce qui est rare dans ce quartier éloigné de Paris, surtout à une heure si tardive. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • On ne se doute pas de ce qu’il faut de science à un chimiste, d’art à un verrier, de compétence à un fabricant pour faire un beau verre de mastroquet : cela doit être bien blanc pour garder au liquide son affriolante couleur ; […] — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir café

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Encyclopedie LAROUSSE 1908 : marchand de vin détaillant, on dit aussi par abréviation mastroc, ou troquet.