masturbation intellectuelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de masturbation et de intellectuel.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
masturbation intellectuelle masturbations intellectuelles
\mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\
ou \mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\

masturbation intellectuelle \mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.tɛ.lɛk.tɥɛl\ ou \mas.tyʁ.ba.sjɔ̃ ɛ̃.te.lɛk.tɥɛl\ féminin

  1. (Péjoratif) Raisonnement ou processus de pensée dont l’autosatisfaction semble prendre le pas sur une quelconque intention de déboucher sur quelque chose de concret ou de constructif.
    • 14 novembre 44 – J’essaie de le faire lire, mais il me dit gentiment qu’il n’aime pas réfléchir, comme on dit : je n’aime pas les bonbons. Et pour lui ce n’est pas un signe d’infériorité, au contraire et c’est pourquoi ces hommes-là peuvent être bêtes sans paraître idiots. On finit par se demander si on n’a pas tort soi-même de tenir à sa masturbation intellectuelle et si penser n’intoxique pas ! — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 369)
    • Cela finit par bannir tout ce qui ressemble à de la littérature ou de la « masturbation intellectuelle » (donc parfaitement inutile)… — (Jacques Le Bohec, Les mythes professionnels des journalistes : l’état des lieux en France‎, 2000)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Vosges) : écouter « masturbation intellectuelle [Prononciation ?] »