matrie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Construction, sorte de jeu de mot, sur le latin mater (« mère ») comme patrie vient du latin pater (« père »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
matrie matries
\ma.tʁi\

matrie \ma.tʁi\ féminin

  1. (Rare) Terre des ancêtres, le pays où l’on est , la nation dont on fait partie, la société politique dont on est membre.
    • Notre-Matrie1 Europe, chacune en a sa part et tous l’ont tout entière […] 1. Matrie, mot employé par Frédéric Mistral et repris par Jean Poirier pour qualifier la « patrie culturelle ». […] Ces édifices, ensemble, contribueront à faire de l’Europe la « Matrie », génitrice d’une civilisation, et non une terre-propriété (que furent les patries), un bien commun dont tous reconnaîtront l’existence et dans la filiation de laquelle chacun assumera sa part. (Florence Pizzorni, dans Élie Barnavi, Paul Goossens, Les frontières de l’Europe, page 89-96, 2001, De Boeck Université)
    • Quelle patrie ou « matrie » ? En effet, chez Renée Vivien, cette question de la langue reste indissociable de celle de la patrie ou de la matrie. (Marie-Ange Bartholomot Bessou, L’imaginaire du féminin dans l’œuvre de Renée Vivien, page 34, 2004, Presses Univ. Blaise Pascal)
    • […] je ne m’en fierois pas même à ma mère(3), […] (3) Pour traduire littéralement, il faudroit dire, Je ne m’en fierois pas même à ma Matrie. Ce qui donne lieu à cette espèce de jeu de mots, c’est que les Crétois, au lieu de dire xxxxx, pour signifier la Patrie, disoient, xxxxx, La Mère commune, la Matrie. Plat. L. VIII, de la République. (Bon-Joseph Dacier, Histoires diverses d’Élien, page 447, 1772, Moutard)
    • […] les tiltres de noblesse, de prouesse, de chevalerie, les statues & tiltres honnorables, brief les biens du tyran, comme aux vrais liberateurs de la patrie, ou, comme disoyent les Candiots [les Crétois] la matrie. (Jean Bodin, Les six livres de la République (1576), page 298, 1608, Cartier)

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Anagrammes[modifier]