menestrel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ménestrel

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ministeriales (« fonctionnaires impériaux, ministres d’État »), pluriel substantivé de *ministerialis (« de ministère » → voir ministériel).
Certains des sens pourraient dériver du dérivé de menestre avec le suffixe -el.

Nom commun [modifier le wikicode]

menestrel \Prononciation ?\ masculin

Uns menestrels (2)
  1. Artisan, ouvrier, serviteur.
    • forment l'enquer(t) a tuz ses menestrels.
  2. Ménestrel, poète ou musicien errant.
    • .I. jongleour, biax sire, s’il vous plaist, me mandés !
      [...]
      Chi d’encosté mon huis a .I. bon menestrel
      — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 100, 1200-25. Voir encoste.)
  3. Médecin.
  4. Ministre de l’église, officier de justice.
  5. Vaurien, mauvais sujet.
    • cest cornu menestrel.

Variantes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

menestrel \Prononciation ?\

  1. Prostituée.
    • femme menestral.
      femmes galantes.
    • Dous dameseiles menestrales vindrent devant le rei Salomun… — (Livre des Rois)
      Alors deux femmes prostituées vinrent chez le roi…. — (traduction)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]