menette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l'adjectif occitan auvergnat menet, menetà (« bigot, dévôt »)[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
menette menettes
\mə.nɛt\

menette \mə.nɛt\ féminin

  1. (Religion) (Auvergne) Demi-religieuse ayant fait vœu de chasteté, mais qui ne vit pas au couvent.
    • Trottant de côté comme un chien qui revient de vêpres, la menette ne laissait plus passer un soir sans aller aux Escures. — (Jean-Pierre Chambon, Études sur les régionalismes du français, en Auvergne et ailleurs, 1999)
    • Lorsque la menette arriva aux Escures, Anne-Marie l’attendait et lui parla sérieusement. La Saint-Georges, où l’on tient foire et marché dans la ville d’Ambert, tombait le surlendemain. De bonne heure, la béate attela son bourriquet. — (Henri Pourrat, Gaspard des Montagnes, 1922-1931)
  2. (Par extension) femme prude, dévote.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Karl-Heinz Reichel, Grand dictionnaire général auvergnat-français, éditions Créer, 2005