merdier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de merde, avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
merdier merdiers
\mɛʁ.dje\

merdier \mɛʁ.dje\ masculin

  1. (Vulgaire) Bordel, désordre.
    • C’est le merdier ici !
  2. (Vulgaire) Pétrin, panade, mauvaise situation, situation chaotique.
    • Pierre s'est foutu dans un sacré merdier !
    • — Nous voilà propres ! Tu ne pouvais pas me dire que c’était là qu’on risquait de rester pris ! Je serais venu voir, et j’aurais mis des branches sur ce merdier ! — (Bernard Clavel, Les Fruits de l’hiver, Robert Laffont, 1968)
    • Je sais aujourd’hui – alors que je ne suis même pas encore à la moitié du vaste chantier dans lequel je me suis empêtrée (j’ai failli écrire : du vaste merdier dans lequel je me suis foutue), combien j’ai présumé de mes forces. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • À l’inverse, avec Joe Biden gagnant, les mêmes démocrates auront aussi de quoi être accablés: les républicains ont le don de laisser un merdier derrière eux. — (Richard Latendresse, Malchanceux, ces démocrates !, Le Journal de Montréal, 1er novembre 2020)
    • « Qu’est-ce qu’il fout, en plein merdier, à un colloque sur le wokisme ? » interroge ainsi un communiquant.— (Arthur Quentin, Macron, Véran, Blanquer : la grève des profs met la macronie dans tous ses états, Libération, 13 janvier 2022)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes