mestr

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin magister.
Mentionné dans le Catholicon (maestr).
À comparer avec les mots meistr en gallois, mester en cornique, máistir en gaélique (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

mestr \ˈmɛst(r)\ masculin (pluriel : mestroù \ˈmɛstru\, mistri \ˈmistri\ ; féminin : mestrez)

  1. Maître (tous sens).
    • Pep ki a zo mestr en e di. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé (Eléments de Stylistique Trégorroise) - Troisième partie - LE STYLE POPULAIRE, 1974, p. 305)
      Chaque chien (= chacun) est maître chez lui.
    • « Ur mestr fur hoc’h eus bet. Perak klask unan all ? — (Langleiz, Romant ar Roue Arzhur, Éditions Al Liamm, 1975, p. 95)
      « Vous avez eu un maître avisé. Pourquoi en chercher un autre ?
  2. (Par extension) Chef.
  3. (Figuré) Champion.

Dérivés[modifier le wikicode]