mettre à mort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir mettre et mort.

Locution verbale [modifier le wikicode]

mettre à mort \mɛ.tʁ‿a mɔʁ\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. Exécuter, tuer de sang-froid.
    • La gloire et les services du vainqueur de Babek offusquaient ce prince ombrageux. Il l’accusa de pratiquer le magisme du feu et d’avoir cherché à le rétablir en Perse. Accuser et condamner, c'était tout un pour le khalife : Afschin fut jeté en prison et mis à mort. — (Adolphe-Noël Desvergers, Arabie, avec une carte de l'Arabie et note sur cette carte, par M. Jomard, Paris : chez Firmin Didot, 1847, p. 443)
    • Callixte III accorda aux juifs une patente de garantie (constitutio judaeorum), par laquelle il interdit de les baptiser contre leur gré, de les frapper ou de les mettre à mort sans la décision d'un tribunal régulier, de les voler, de profiter de leurs fêtes pour les assaillir, […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Obsédées par la crainte des « francs-tireurs », les troupes d'invasion ont déjà, le 24 août, incendié Haybes et mis à mort soixante civils du lieu, avec une grande cruauté […] — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \mɛ.tʁ‿a mɔʁ\
  • France (Île-de-France) : écouter « mettre à mort [mɛ.tʁ‿a mɔʁ] »
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « mettre à mort »
  • France (Toulouse) : écouter « mettre à mort »