mettre en fuite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier]

mettre en fuite \Prononciation ?\ (se conjugue, voir la conjugaison de mettre)

  1. Faire fuir.
    • Tant que l'homme ne fut pas capable de produire plus que le strict nécessaire à sa survivance, les vainqueurs ne pouvaient que mettre en fuite et massacrer les vaincus, et s'emparer des aliments récoltés. — (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste,)
    • Surpris, les Français tournèrent bride, mais reprenant l'offensive ils engagèrent avec les cosaques, qu'ils mirent en fuite, un sanglant corps à corps jusque dans les rues du hameau de Jacqueville, puis tranquillement reprirent la route de Fontainebleau. — (L'invasion à Montereau et aux environs en février 1814, dans Annales de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais, Fontainebleau : Maurice Bourges, 1916-1917, vol.33, p.89)
    • Il pense au gardien de la mine d’Ichmoul mettant en fuite les bandits avec les quatre cartouches de son vieux mousqueton. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.44, France-Empire, 1963)
  2. (Marine) Laisser courir vent arrière, en parlant d'un navire.
    • Rentrant ma grand'voile, je mis en fuite sous mes trois voiles avant, passant le lendemain en vue des îles Huahine et Raiatea où malheureusement je ne pouvais faire escale. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)

Traductions[modifier]