mettre en fuite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale[modifier le wikicode]

mettre en fuite \Prononciation ?\ (se conjugue, voir la conjugaison de mettre)

  1. Faire fuir.
    • Tant que l'homme ne fut pas capable de produire plus que le strict nécessaire à sa survivance, les vainqueurs ne pouvaient que mettre en fuite et massacrer les vaincus, et s'emparer des aliments récoltés. (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste,)
    • Surpris, les Français tournèrent bride, mais reprenant l'offensive ils engagèrent avec les cosaques, qu'ils mirent en fuite, un sanglant corps à corps jusque dans les rues du hameau de Jacqueville, puis tranquillement reprirent la route de Fontainebleau. (L'invasion à Montereau et aux environs en février 1814, dans Annales de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais, Fontainebleau : Maurice Bourges, 1916-1917, vol.33, p.89)
    • Il pense au gardien de la mine d’Ichmoul mettant en fuite les bandits avec les quatre cartouches de son vieux mousqueton. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.44, France-Empire, 1963)
  2. (Marine) Laisser courir vent arrière, en parlant d'un navire.
    • Rentrant ma grand'voile, je mis en fuite sous mes trois voiles avant, passant le lendemain en vue des îles Huahine et Raiatea où malheureusement je ne pouvais faire escale. (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)

Traductions[modifier le wikicode]