mettre son grain de sel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De mettre et grain de sel.

Locution verbale [modifier le wikicode]

mettre son grain de sel \mɛ.tʁə sɔ̃ ɡʁɛ̃ də sɛl\ ou \mɛtʁ-\ ou \mɛt-\ ou \-d‿sɛl\ (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. (Familier) (Figuré) S’immiscer dans une situation où l’on n’était pas spécialement désiré, donner son avis sans que personne l’ait demandé.
    • Puisque toutes les économies de marché du monde incorporent une certaine dose de régulation étatique, il est facile de décréter que leurs aspect plaisants (par exemple, l’accroissement de la richesse globale) sont le résultat des mécanismes de marché, alors que les moins sympas (par exemple, la multiplication des poches de pauvreté) n’apparaissent que quand l’État met son grain de sel. — (David Graeber, traduit par Élise Roy, Bullshit jobs, Les liens qui libèrent, 2018, ISBN 979-10-209-0633-5)
    • La reine est largement utilisée comme un instrument de « soft power » sur le plan international et il peut lui arriver de glisser un mot lourd de sens dans certaines occasions (référendum sur l’indépendance écossaise). Mais la confusion est déjà suffisante sur le Brexit pour que personne ne souhaite qu’elle vienne mettre son grain de sel. — (Philippe Bernard, « Brexit : « Les députés britanniques semblent favorables à un accord plus proche de l’UE » », Le Monde. Mis en ligne le 16 janvier 2019)

Notes[modifier le wikicode]

  • Il arrive souvent que le /ʁ/ final de mettre soit élidé, tout comme le /ə/, conduisant à la prononciation suivante : [mɛtsɔ̃gʁɛ̃tsɛl].

Variantes[modifier le wikicode]