meuglement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1539) → voir meugler et -ment

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
meuglement meuglements
\mø.ɡlə.mɑ̃\

meuglement \mø.ɡlə.mɑ̃\ masculin

  1. Cri des animaux du genre bovin.
    • […] tout ici, au contraire, est mouvement et murmure : […] de faibles gémissements, de sourds meuglements, de doux roucoulements, remplissent ces déserts d’une tendre et sauvage harmonie. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • Le samedi, particulièrement jour où de partout accourus, et des villages riverains du fleuve et des hameaux perchés à la crête des monts, les varlets de ferme affluent sur les places et dans les rues, aiguillonnant, ceux-ci, une paire de petits bœufs secs et nerveux, cinglant, ceux-là, une attelée de roussins pileux, et d’autres chassant devant eux, à coups de gaule, des bandes de porcelets, une rumeur inhabituelle, confondant ensemble les hennissements aigres des chevaux, les rauques rudissements des bourriquets, les abois des chiens, les meuglements des bêtes à cornes, le cacardement des oies, tout l’orchestre familier des écuries, des basses-cours et des étables s’élève jusque par delà les toits. — (Camille Lemonnier, La Belgique, Librairie Hachette et Cie, Paris, 1888)
    • Maman Petiot et papa sont aussitôt descendus questionner Gabriel, mais ils n’ont rien pu en tirer d’autre que des meuglements effroyables que nous entendions du palier. Et ils ont dû y renoncer. — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 241.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]