meugler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1539) Emprunté au latin mūgĭlare, verbe rare attesté chez Suétone pour qualifier le cri de l’onagre. Il existait en ancien français, une forme populaire mullier, de même origine.

Verbe [modifier le wikicode]

meugler \mø.ɡle\ intransitif ou transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Pousser des meuglements.
    • Les bêtes regagnent en meuglant les étables […] plus loin, la psalmodie d’une chanson traîne dans l’air, comme accrochée au dernier rayon de soleil. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Suivant la légende, Pythagore, plein de reconnaissance envers les dieux, après avoir découvert que la somme des angles d’un triangle était égale à deux angles droits, leur offrit cent bœufs en sacrifice. Depuis ce moment, tous les bœufs sont pris de panique et meuglent de peur lorsqu’on trouve quelque chose de nouveau. — (Emery Reves, Anatomie de la Paix, 1945)
  2. (Figuré) Faire un bruit semblable à un meuglement.
    • La sirène meugle. Les non-voyageurs descendent. Derniers cris. L’Itabera s’enfonce dans la nuit amazonienne. — (Albert Londres, L’Homme qui s’évada, Les Éditions de France, 1928, p. 167)
  3. (Péjoratif) Exprimer en meuglant.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]