micheton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De miché ou michet, forme populaire de Michel.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
micheton michetons
\miʃ.tɔ̃\

micheton \miʃ.tɔ̃\ masculin

  1. (Argot) ou (Populaire) Homme facile à duper, en particulier client d’une prostituée.
    • Le micheton est resté vingt minutes, je lui ai pris cent euros.
    • Parce que j’aime autant vous dire que pour moi Monsieur Éric avec ses costards tissés en Écosse à Roubaix, ses boutons de manchettes en simili et ses pompes à l’italienne fabriquées à Grenoble, et ben c’est rien qu’un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation. Parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j’ajouterais que c’est le roi des cons. Et encore les rois, ils arrivent à l’heure. Parce que j’en ai connu moi, mon cher maître, des rois, et puis pas des petits. Les Hanovre, les Hohenzollern. Rien que du micheton garanti croisade. — (Michel Audiard, Le Cave se rebiffe, 1962)
    • Au début, les michetons me font peur. Surtout les métèques, avec leurs sempiternels : « Toi baiser Toi aller hôtel ? » — (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978, traduit de l’allemand par Léa Marcou, 1981, p. 123)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]