micheton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De miché ou michet, forme populaire de Michel.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
micheton michetons
\miʃ.tɔ̃\

micheton \miʃ.tɔ̃\ masculin

  1. (Argot) ou (Populaire) Homme facile à duper, en particulier client d’une prostituée.
    • Le micheton est resté vingt minutes, je lui ai pris cent euros.
    • Parce que j’aime autant vous dire que pour moi Monsieur Éric avec ses costards tissés en Écosse à Roubaix, ses boutons de manchettes en simili et ses pompes à l’italienne fabriquées à Grenoble, et ben c’est rien qu’un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation. Parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j’ajouterais que c’est le roi des cons. Et encore les rois, ils arrivent à l’heure. Parce que j’en ai connu moi, mon cher maître, des rois, et puis pas des petits. Les Hanovre, les Hohenzollern. Rien que du micheton garanti croisade. (Michel Audiard, Le Cave se rebiffe, 1962)
    • Au début, les michetons me font peur. Surtout les métèques, avec leurs sempiternels : « Toi baiser Toi aller hôtel ? » (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978, traduit de l’allemand par Léa Marcou, 1981, p. 123)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]