minauder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De mine, repris du breton min signifiant « bec, museau ».

Verbe [modifier le wikicode]

minauder \mi.no.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire certaines mines, affecter certaines manières pour plaire et paraître plus agréable.
    • Moqueur, minauda-t-elle, vous jouez-vous à me distraire? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il y avait sur la pendule un petit Cupidon de bronze, qui minaudait en arrondissant les bras sous une guirlande dorée. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Suzanne, en minaudant, me parle d’un manteau de fourrure, véritable occasion pour cet hiver et qu’il ne faudrait pas laisser passer ! — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 230)
    • Anna s’épanouissait à l’école maternelle et continuait d'être très gâtée par Christian dont elle supportait mal les niaiseries et « gagatismes » car il lui parlait et minaudait comme un bébé... ce qui me confortait davantage dans mon projet de départ. — (Isabelle Terzi, Entre silences et secrets, Mon Petit Éditeur, 2015, chap. 21)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]