minus-habens

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : minus habens

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin minus (« moins »), et habens du verbe habere (« avoir », sous-entendu « sens, intelligence »).

Nom commun [modifier le wikicode]

minus-habens \mi.nys.a.bɛ̃s\ masculin

  1. Homme de capacité très médiocre.
    • C’est un minus-habens.
    • Elle […] traitait Paul comme un minus habens, un matricule, une pauvre loque qu’il fallait plaindre. — (Jean Cocteau, Les Enfants terribles, 1929, p. 71)
    • En Afrique, avant l’ère coloniale, il n’y avait pas de « jeunesse » au sens où nous l’entendons. Bien sûr, il y avait des jeunes, c’est-dire des minus habens en nombre d’années ou de saisons de récolte, selon le repère pour comptabiliser le temps ; nombre de sociétés au sud du Sahara étaient structurées par une organisation complexe en classes d’âge.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 76)
    • Mais je retrouvai chez M. Chabert ce manque de faveur qui m'assommait à l'École centrale et ne me faisait jamais appeler au tableau. Dans une petite pièce et au milieu de sept à huit élèves réunis autour d'un tableau de toile cirée, rien n'était plus disgracieux que de demander à monter au tableau... C'est cependant ce que j'étais obligé de faire quelquefois chez M. Chabert, sans quoi je n'eusse jamais démontré. M. Chabert me croyait un minus habens et est resté dans cette abominable opinion. Rien n'était drôle dans la suite comme de l'entendre parler de mes succès en mathématiques. — (Stendhal, Vie de Henry Brulard, in Œuvres intimes, Paris, Gallimard (Pléiade), 1982, t. II, ch. XXV, p. 773)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

  • minus (beaucoup plus usuel actuellement)
    • Il est un peu minus, ce pauvre garçon.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

 [ÉL] : Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (minus-habens)