minutieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De minutie avec sufixe -eux

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin minutieux
\mi.ny.sjø\
Féminin minutieuse
\mi.ny.sjøz\
minutieuses
\mi.ny.sjøz\

minutieux

  1. Qui s’attache aux minuties, qui y fait grande attention.
    • Le compositeur particulièrement désigné comme homme de conscience doit être excellent ouvrier, minutieux, et d'une conduite régulière. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, Manuels-Roret, 1857)
    • À voir la netteté de ce logement de garçon, je m’imagine un employé, un de ces êtres minutieux qui installent dans toute leur vie l’exactitude de l’heure du bureau et l’ordre des cartons étiquetés. — (Alphonse Daudet, La soupe au fromage, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 179.)
    • De là, on le renvoya aider à l’emmagasinage des bombes dans les soutes du Zeppelin, — besogne qui exigeait un soin minutieux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 305 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) Qui est fait avec minutie.
    • Après une minutieuse préparation, tant de la machine que du passager, à 4 heures du matin, je décolle dans les ténèbres, emmenant un solide gaillard Serbe, ex-chef célèbres de comitadjis. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.223)
    • C'est que ces paysans du Vaucluse, parfois si ardents au plaisir, sont les mêmes qui […] s'exténuent durant de nombreuses heures à toutes sorte de travaux minutieux et compliqués. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Nous n'avons pas l'intention de tracer un tableau exhaustif et minutieux de tous ceux à qui la sépulture ecclésiastique peut être refusée. — (Jacqueline Thibaut-Payen, Les morts, l'Église et l'État, Fernand Lanore, 1977, page 94)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]