miramolin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin miramolinus lui-même issu de l’arabe أمير المؤمنين, āmyr āl-mwʾminyn (« commandeur des croyants »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
miramolin miramolins
\mi.ʁa.mɔ.lɛ̃\

miramolin \mi.ʁa.mɔ.lɛ̃\ masculin

  1. Titulature par laquelle les historiens occidentaux du Moyen Âge désignaient particulièrement le calife de Bagdad, et qui, plus généralement, a servi à désigner tous les souverains musulmans.
    • Alphonse, dont rien n'égalait la valeur et l'activité lorsqu'il était question de défendre ses peuples, vola à la rencontre de l'armée des Maures, commandée par Alcorman, Général du Miramolin, la battit et la dispersa. — (Jean-Baptiste-René Robinet, Dictionnaire universel des sciences morale, économique, politique et diplomatique, tome IIIe, Article Alphonse II, surnommé “Le chaste”, roi de Léon et des Asturies ; Libraires associés, Londres, 1778, page 423)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]