miroir aux alouettes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Expression qui désigne une technique de chasse. Cette technique est expliquée dans le Dictionnaire de Furetière (1690) « Miroir. Terme d’Oiselier. Morceau de bois taillé en arc avec plusieurs entailles où sont de petits miroirs collés. Ce morceau de bois est soutenu d’une cheville, au milieu de laquelle il y a un trou pour mettre une ficelle afin de faire tourner ce miroir qu’on fiche en terre, au milieu de deux rets qu’on lève, & qu’on fait tomber sur l’autre quand les alouettes qui viennent le mirer volent assez bas pour y être enveloppées. Prendre des alouettes au miroir. »

Locution nominale [modifier le wikicode]

miroir aux alouettes masculin

  1. (Chasse) Dispositif tournant, muni de petits miroirs réfléchissant les rayons du soleil, utilisé par les chasseurs pour attirer les alouettes et autres petits oiseaux (piège, leurre).
    • Cette « chasse au miroir » fait encore partie des chasses traditionnelles pratiquées en France : posté avec un fusil, on attire les alouettes au moment de la migration avec un leurre tournant, le miroir aux alouettes.
  2. (Figuré) Chose séduisante mais trompeuse.
    • Beaucoup de petites entreprises regardent la Chine avec envie, mais gare au miroir aux alouettes ! Problème de contrefaçon, retour sur investissement très long ; en Chine tout prend deux fois plus de temps que prévu.
    • Dans une certaine imagerie populaire africaine, Paris ne représente pas moins que le paradis terrestre ; le lieu de concrétisation de toutes les idées de bonheur. C’est la panacée de la misère. Que de rêves pourtant se sont brisés contre ce miroir aux alouettes ! — (Jean-Marie Mollo Olinga)
    • Le bonheur est un miroir aux alouettes. — (Edgar Fruitier, Mémoires, propos recueillis par Jean Faucher, éd. Québec Amérique, 2009, p. 137)

Traductions[modifier le wikicode]