miséricordieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : misericordieux

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle) Du latin misericordiosus.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin miséricordieux
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djø\
Féminin miséricordieuse
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djøz\
miséricordieuses
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djøz\

miséricordieux \mi.ze.ʁi.kɔʁ.djø\

  1. Qui a de la miséricorde ; qui est enclin à la miséricorde.
    • Il songeait à la Vierge […]. Par delà les âges, Elle demeurait l’éternelle orante et l’éternelle suppliée ; miséricordieuse et reconnaissante, à la fois ; miséricordieuse pour ces infortunes qu’Elle allégeait et reconnaissante envers elles. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La chose la plus miséricordieuse en ce bas monde est l’incapacité de l’esprit humain à mettre en corrélation toutes les informations qu’il contient. — (H. P. Lovecraft)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin miséricordieux
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djø\
Féminin miséricordieuse
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djøz\
miséricordieuses
\mi.ze.ʁi.kɔʁ.djøz\

miséricordieux \mi.ze.ʁi.kɔʁ.djø\ masculin

  1. Personne encline à la miséricorde.
    • L’évangile dit : Bienheureux sont les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Références[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIe siècle) Du latin misericordiosus.

Adjectif [modifier le wikicode]

miséricordieux \Prononciation ?\

  1. Variante modernisée de misericordieux.

Nom commun [modifier le wikicode]

miséricordieux \Prononciation ?\

  1. Variante modernisée de misericordieux.
    • Aussi les pauvres nourrissent souvent plus les miséricordieux , que les miséricordieux ne nourrissent les pauvres: car pour l'amour des pauvres Dieu faict bien aux miséricordieux. — (Gabriel Dupuyherbault, Catholique exposition avecq’ exhortations sur les epistres & evangiles, 1564, page 62)