mithridatiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du nom de Mithridate VI, roi du Pont, qui, craignant d’être empoisonné, s’était, selon la légende, accoutumé à absorber des doses croissantes de poison. Battu par Pompée, et ne pouvant se donner la mort par ce moyen, il se fit tuer par un mercenaire. On trouve plus rarement mithridater. Référence nécessaire

Verbe [modifier le wikicode]

mithridatiser \mi.tʁi.da.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mithridatiser)

  1. Immuniser contre l’empoisonnement ou au figuré, rendre insensible.
    • – Après, nous n’y avons pas songé.
      – Eh bien ! moi, je le sais. Vous songerez à m’empoisonnner. Mais je vous avertis en bonne chrétienne, je suis mithridatisée.
      — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 403)
    • Ces derniers auraient engendré des rats mithridatisés, pathologiquement agressifs, dotés d’une formidable force de mâchoire. — (Bernard Lenteric, L'empereur des rats, 1997, Plon, page 235.)
    • Il a tellement subi de critiques qu’il est mithridatisé !
  2. (Pronominal) S’immuniser, devenir insensible par accoutumance.
    • Beaucoup d’apiculteurs se mithridatisent plus ou moins contre le venin des abeilles.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]