mitrailleuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1867) Dérivé de mitrailler, avec le suffixe -euse[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mitrailleuse mitrailleuses
\mi.tʁa.jøz\
La mitrailleuse (2) Manchouk Mametova

mitrailleuse \mi.tʁa.jøz\ féminin

  1. (Militaire) Arme à feu automatique, disposée de manière à envoyer des balles avec une très grande rapidité.
    • Le feu des fusils Mauser commença ; ce fut un vacarme épouvantable dans lequel on percevait le ronflement des obus à la lydite, le crépitement des fusils Metford, les éclats des mitrailleuses boers et les sifflements des Mauser. — (Le Mémorial d’Aix, 25 janvier 1900, page 1)
    • En outre, des bandes de mitrailleuses furent trouvées, entièrement ou partiellement garnies de balles explosibles — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • Partout les canons et les mitrailleuses se forgent, […], marchandise ignoble qui circule sous tous les pavillons, en attendant de frapper, sous tous les drapeaux, des foules crédules. — (Victor Margueritte, Debout les vivants !, 1932)
    • La police attend avec des mitrailleuses et des gaz les grévistes noirs de Pennsylvanie. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Le pont était couvert de soldats. Il devait y en avoir aussi dans les cales, tassés dans l’obscurité étouffante. C’était une chance d’être arrivés les derniers. Ils passèrent à côté d’une mitrailleuse jumelée montée sur pivot, et dont les canons, dépouillés de leur gaine, étaient pointés vers le ciel. Il devait y en avoir une autre à l’avant. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 116)
    • Un adolescent est retiré de la file. Juste avant qu’une forte détonation venue d’une tour militaire l’envoie bouler sur l’asphalte, la tête broyée par une balle de mitrailleuse. — (Calixte Baniafouna, Devoir de mémoire, L’Harmattan, 2001, page 160)
  2. (Militaire) Soldate qui utilise cette arme (pour un homme, on dit : mitrailleur).
    • Dans le parc, une statue de deux héroïnes locales de la Seconde Guerre mondiale, la mitrailleuse Manchouk Mametova et la tireuse d’élite Alia Moldagoulova, a remplacé celle de Lénine après l’indépendance. — (Asie Centrale – Kazakhstan, Lonely Planet, 2011, page 107)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus mitrailleuse figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Sources[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1867)[1] Du français mitrailleuse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom mitrailleuse mitrailleuses
Diminutif mitrailleusetje mitrailleusetjes

mitrailleuse \Prononciation ?\ féminin

  1. Mitrailleuse.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. mitrailleuse sur Woordenboek der Nederlandsche Taal