molène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1265) En ancien français moleine qui donne aussi l’anglais mullein. Probablement dérivé sur le modèle de verveine de mol (« mou »), cette plante ayant été ainsi nommée à cause de ses feuilles souples au duvet moelleux[1].
Avec le sens de « plante aux fleurs jaunes », du gaulois *melina (« jaune ») qui donne le breton melen, le gallois melyn.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
molène molènes
\mɔ.lɛn\
Verbascum thapsus flora batava.jpg

molène \mɔ.lɛn\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Scrofulariacées, bisannuelles, cotonneuses, aux feuilles en rosette à la base, elliptiques et alternes, aux fleurs à cinq pétales, le plus souvent jaunes et groupées en longs épis.
    • Elle arrosait elle-même ses plates-bandes de roses trémières, de molènes pourpres, de phlox vivaces. (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
Notes[modifier | modifier le wikicode]
  • En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une si on le désire quand on veut expliciter le fait qu’on ne parle pas d’individus, mais qu’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]