molière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Molière

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Molière, pseudonyme porté au XVIIe siècle par le dramaturge français Jean-Baptiste Poquelin.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
molière molières
\mɔ.ljɛʁ\

molière \mɔ.ljɛʁ\ masculin

  1. (Distinction) Récompense française du monde du théâtre remise lors de la Nuit des Molières.
    • Michel Galabru a reçu le molière du comédien en 2008.
  2. (Belgique) (Habillement) Richelieu (type de chaussure).

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
molière molières
\mɔ.ljɛʁ\

molière \mɔ.ljɛʁ\ féminin

  1. Variante de mollière.
    • Depuis cinquante ans que le Sr Antoine chasse en France, en Allemagne, en Piémont, il n’a jamais vu de pays pareil à celui-ci et aussi difficile, pays de montagnes, coupé de ravins profonds et escarpés, de rochers souvent inaccessibles où les loups font leurs tanières, de nombreux bourbiers ou molières font encore courir de grands dangers aux voyageurs ; les ruisseaux, habituellement guéables, grossissent considérablement par les grandes pluies ; le pays est pauvre, mais les habitants se prêtent de bonne volonté aux battues. — (François Fabre, La bête du Gévaudan)
    • Nous suivîmes parmi les molières un petit courant d’eau qui mettait en mouvement des usines. — (Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, livre XXXVII, ch. 11)

Voir aussi[modifier le wikicode]