mon œil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de mon et de œil.

Locution interjective [modifier le wikicode]

mon œil \mɔ̃.n‿œj\

  1. (Familier) Se dit pour montrer que l’on ne croit pas une affirmation, que l’on n’est pas crédule.
    • Dehors on se pèle le jonc. Le 25 décembre, à Paris, il fait toujours froid. Réchauffement climatique, mon œil, les météorologues sont tous des blaireaux. Heureusement que j'ai enfilé un pull sous la tunique rouge, ça m'évite d'être transformé en Findus. — (D. R. Burrow, « Bambi », en recueil dans Dans la farine : nouvelles, éd. Atramenta, 2015, page 44)
    • M. Spock : J’ai mes pleines facultés, capitaine.
      Dr. McCoy : Et mon œil, vous l’avez ?
      — (Simon Pegg et Doug Jung, Star Trek : Sans limites, 2016)
    • La Chine, un pays pauvre et sous-développé, mon œil !
      Elle conserve toujours à l’OMC son statut de « pays en développement ». C’est scandaleux ! La deuxième économie mondiale est dans la même catégorie que le Congo, Haïti et le Venezuela.
      — (Normand Lester, Il est temps de mettre le holà à la Chine, Le Journal de Québec, 31 mars 2021)
    • Des imbéciles qui se retrouvaient en tôle[sic] parce qu'il fallait faire sa fête à la fauteuse et trucider le séducteur. Pour l'honneur ! Mon œil pensait Lekbir. — (Ahmed Tazi, Le jardin andalou, Paris : Éditions EDDIF & Association Non Lieu, 2006, p. 85)
    • Un troll, Mon œil, dit Lundi en grondant Mercredi. T'as piqué un roupillon pendant qu'il s'enfuyait? — (Caroline Thompson, Blanche-Neige", 2001)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]