mon siège est fait

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir mon, siège et faire. Locution attribuée à l'abbé de Vertot qui écrivit en 1726 un ouvrage sur le siège de Rhodes. Celui-ci, en effet, refusait, malgré les renseignements qu’on venait de lui fournir, de modifier son récit du siège en question.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

mon siège est fait \mɔ̃ sjɛʒ‿ɛ fɛ\

  1. (Littéraire) Mon opinion est faite, et je n’en changerai pas ; ma décision est prise et elle est irrévocable.
    • Allons donc en avant, ou plutôt allez en avant, mes chers confrères, dans cette voie qui est celle du progrès ; car pour moi mon siège est fait. — (Annales médico psychologiques‎, 1859)
    • J’ai pensé à tout, et mon siège est fait. — (Edmond About, Les mariages de Paris‎, 1860)
    • Entre football et rugby c’est comme entre Corneille et Racine, ou entre les Stones et les Beatles, ou entre Mac et PC. C’est deux partis. Deux religions. Et, entre les deux, il faut choisir. Pour ce qui me concerne, mon siège est fait. Aujourd’hui comme hier, le style, la beauté, le fair-play du rugby. — (Bernard-Henri Lévy, Avec les All Blacks, à Dublin, 25.11.2010, <www.lepoint.fr>)

Traductions[modifier le wikicode]