monnayer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dénominal de monnaie.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

monnayer transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Convertir un métal en monnaie.
    • C’était là qu’il faisait garder, au fond d’un appartement secret, les grands coffres à triple serrure qui contenaient ses richesses en or monnayé, en vases et en bijoux précieux, […]. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568))
    • On a monnayé de l’or, de l’argent pour plus d’un million.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Donner une valeur vénale à une vertu humaine.
    • Et notre sueur, notre sang, sont monnayés pour payer les caprices de quelques-uns qui aiment le faste, les femmes et le cliquetis des armes! (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch; Le Legs de Caïn (Contes Galiciens), traduction anonyme de 1874)
  3. (En particulier) (Absolument) Frapper la monnaie d’une empreinte.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]