monovalence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XIXe siècle) → voir mono- et valence

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
monovalence monovalences
\mɔ.no.va.lɑ̃s\

monovalence \mɔ.no.va.lɑ̃s\ féminin

  1. Qualité de n’avoir qu’une valeur, fonction, effet, ou forme.
  2. (Bail commercial) Caractère d’un local commercial constitué, pour ce dernier, de n’avoir été construit ou aménagé qu’à l’effet de servir à un seul type d’exploitation, ou pour lequel, le changement d'usage ne pourrait se faire sans transformations importantes et onéreuses.
    • […] que la monovalence s’apprécie au regard de la profession exercée et non au regard d’un secteur d’activité ou d’une catégorie socioprofessionnelle ; que ne sont pas monovalents les locaux qui peuvent recevoir de multiples affectations correspondant à l’exercice de métiers différents même s’ils concernent tous le même secteur d’activité ou appartiennent à la même catégorie socioprofessionnelle ; […] qu’en jugeant cependant que ces locaux répondaient au critère de monovalence au prétexte que, bien que différentes, les activités accueillies dans les locaux litigieux concernaient toutes « le spectacle », la cour d’appel a violé l’article 23-8 du décret du 30 septembre 1953 […] — (Cour de Cassation - Chambre civile 3 - Audience publique du 3 décembre 2003 - N° de pourvoi : 02-12266)
  3. (Éducation nationale) Monodisciplinarité.
    • Rien ne pourra changer tant que perdurera la monovalence disciplinaire des enseignants de collège. Cette situation est devenue intolérable car elle est la cause principale des dysfonctionnements majeurs du collège. — (Daniel Gauchon, En finir avec la monovalence des professeurs de collège, contribution au « Débat national sur l’avenir de l’École », 10 décembre 2003)
  4. (Chimie) Variante de univalence : qualité de n’avoir qu’une liaison chimique potentielle, en parlant d’un atome ou d’un ion.
    • Le bain d’or trivalent présente une excellente stabilité même en l’absence de KCN, parce que le tétracyanoaurate(III) est réduit à la monovalence par BH[4][−] en libérant les ions cyanure. La vitesse de dépôt de l’or est 8 à 9 fois plus élevée si l’on ajoute des traces de PbCl[2].
    • Compte tenu de la monovalence du brome, une hypothèse est émise selon laquelle les verres substitués ont une structure plus ouverte et une tendance à former des chaînes.
    • L'état de monovalence, peu courant pour le nickel (Ni2+) est plus classique avec le cobalt (Co+) par exemple dans la vitamine B12 (cobalamine) qui renferme un noyau tétrapyrrolique de type corrine.
  5. (Génétique) Qualité de n’avoir qu’une copie, en parlant d’un chromosome, en particulier dans le contexte de l’arrangement des homologues chromosomaux lors de leur appariement méiotique.
  6. (Linguistique) Qualité de n’avoir qu’un seul actant, exprimé ou sous-entendu, en parlant d’un verbe.
  7. (Médecine) Qualité de ne comprendre qu’un seul sérotype de l’agent infectieux, en parlant d’un vaccin.
  8. (Philosophie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter) Concept, remontant à Parménide, qui veut que ce qui existe ait toujours existé sans pouvoir jamais changer ni cesser d’exister.

Synonymes[modifier le wikicode]

(Chimie)

Antonymes[modifier le wikicode]

(Philosophie)

Traductions[modifier le wikicode]