montagnes russes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Le concept de « montagnes russes » provient des courses de luges se déroulant sur des collines de neige spécialement aménagées pour celles-ci, particulièrement dans les environs de Saint-Pétersbourg. À la fin des années 1700, leur popularité fut telle que des entrepreneurs commencèrent à développer cette idée dans d’autres pays que la Russie, en utilisant cette fois des voitures munies de roues solidaires d’une voie. En 1812, la compagnie Les Montagnes russes construisit et géra celles du quartier Belleville dans Paris.

Locution nominale[modifier]

Des montagnes russes.

montagnes russes \mɔ̃.taɲ ʁys\ féminin pluriel

  1. Attraction de fête foraine consistant à lancer un train de petites voitures sur une série de montées et de descentes brutales.
    • Quand, en matière politique, administrative, gouvernementale, on parle de l’ordre établi, on doit l’entendre comme du parcours des montagnes russes qui, lui aussi, a été établi par un constructeur facétieux qui n’avait pas manqué, par avance, d’en prévoir tout l’imprévu. (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]