montant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Montant

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du participe présent de monter.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin montant
\mɔ̃.tɑ̃\
montants
\mɔ̃.tɑ̃\
Féminin montante
\mɔ̃.tɑ̃t\
montantes
\mɔ̃.tɑ̃t\

montant \mɔ̃.tɑ̃\

  1. Qui monte.
    • Un chemin montant.
    • La marée montante.
    • Robe montante, robe dont le corsage monte jusqu’au cou.
  2. (Musique) Qui va des notes graves aux notes élevées.
    • Gamme montante.
  3. (Maçonnerie) Vertical.
    • Joint montant.
  4. (Militaire) En poste, par opposition à ce qu’on relève et qu’on appelle descendant.
    • Garde montante.
  5. (Chemin de fer) Qui vient de Paris ou qui arrive en gare.
    • Train montant, Voie montante.
  6. (Populaire) (Astronomie) Qualifie la phase de la Lune quand elle s'élève de jour en jour par rapport au plan de l'écliptique, autrement dit quand elle apparait par rapport à un repère fixe, tel un arbre, chaque jour plus haut dans le ciel.
    • La puissance et l'énergie de la Lune augmentent en Lune montante, c'est-à-dire dans le premier quartier, pour décroître ensuite en Lune descendante, représentant le dernier quartier. (Philippe Dorbaire, Astrologie au quotidien, Fernand Lanore, 1998, vol.1, p.190)

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
montant montants
\mɔ̃.tɑ̃\
Montant (1).

montant \mɔ̃.tɑ̃\ masculin

  1. (Menuiserie) (Maçonnerie) Pièce de bois, de pierre ou de fer, posée verticalement dans certains ouvrages de menuiserie, de serrurerie, etc.
    • L'accès en est impossible. Des clôtures hargneuses le gardent; des montants de fer, aux pointes aiguës, reliés par tout un hérissement de ronces artificielles le défendent mieux qu'un cordon de gendarmes. (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Ils devaient l'attacher après les montants du lit. Pendant ce temps là, l'enfant se plaignotait comme une souris prise au piège. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit,)
    • Les montants d’une porte cochère, d’une devanture de boutique.
    • Les montants d’une grille, d’une porte de fer.
    • Les montants d’une échelle.
    • Les montants d’une raquette, Les cordes qui vont du haut en bas.
  2. Total d’un compte, d’une recette, d’une dépense, etc.
    • Nous avons dit que l'impôt sera odieux, quel qu’en soit le montant, tant qu’il prendra dans la bourse du contribuable, pour ne rien y rapporter. (François-Vincent Raspail, Organisation ruineuse ou féconde de la dépense, dans Le Réformateur, 5 fév. 1835)
    • Les sociétaires soumis à l’assurance obligatoire auront à supporter deux tiers du montant des cotisations, l'autre tiers est à la charge du patron. (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 49, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.80)
    • Si Apollônia désire, de son plein gré, se séparer de Philiskos, Philiskos lui restituera le montant net de la dot dans un délai de dix jours à compter de celui où elle aura formulé sa demande ; […]. (Bernard Legras, Les contrats de mariage grecs dans l’Égypte ptolémaïque : de l'histoire des femmes à celle du genre, dans Problèmes du genre en Grèce ancienne, éditeurs scientifiques Violaine Sebillotte Cuchet & ‎Nathalie Ernoult, Publications de la Sorbonne, 2007, p.116)
  3. (Par extension) Goût relevé de certaines choses.
    • Les crus du Languedoc étaient moins estimés ; et Pline nous apprend encore que les vignerons du pays avaient établi des fabriques où ils sophistiquaient leur vin de toutes sortes de manières […] afin de lui donner du corps, de la couleur et du montant. (Charles Lenthéric, Le Rhône, histoire d'un fleuve, Plon, 1892, t. II, p. 77)
    • Donner du montant à une sauce.
  4. (Par extension) Piquant.
    • Ce causeur a beaucoup de montant.
    • Ce récit manque de montant.
  5. (Éducation) Élève qui passe dans la classe supérieure.

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe monter
Participe Présent montant
Passé

montant \mɔ̃.tɑ̃\

  1. Participe présent de monter.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De monter.

Nom commun[modifier]

montant \Prononciation ?\ masculin

  1. Montant en excès, excédent, addition.
    • La pecune et deniers que la femme auroit apportez en mariage, leur [aux heritiers] sera rendue avec les autres biens par elle apportez, simplement sans aucun montant. (Coust. génér. t. II, p. 609)
  2. Coup avant, par opposition au revers.
  3. Mesure de terre, lopin.
    • Un montant de terre.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]