montréaliser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Verbe dérivé de Montréal avec le suffixe -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

montréaliser \mɔ̃.ʁe.a.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se montréaliser)

  1. Ramener à Montréal, aux réalités de Montréal, en laissant dans l’ombre les réalités du reste de la province de Québec (et spécialement) de la ville de Québec.
    • Aurions-nous montréalisé notre cinéma national ? — (Le Devoir, 30-31 octobre 2004)
    • Citant l’exemple du journal où il travaille, M. Moreault a noté que plusieurs indices montraient que la compagnie Gesca, propriétaire du Soleil depuis 1999, tente de plus en plus de le « montréaliser ». — (Le Devoir, 3 novembre 2005)
  2. (Pronominal) Devenir de plus en plus soumis à des décisions prises à Montréal.
    • Les médias de la région de Québec sont en train de se « montréaliser » de plus en plus, a affirmé hier le président du Syndicat des journalistes du quotidien Le Soleil, Éric Moreault. — (Le Devoir, 3 novembre 2005)
  3. (Pronominal) Évoluer de manière à représenter Montréal exclusivement ou principalement, par opposition au reste de la province de Québec.
  4. (Pronominal) (Rare) Évoluer de manière à être tourné vers Montréal ou à ressembler à cette ville.
    • Le récent numéro de la revue Liberté pose la drôle de question : Paris se montréalise-t-il ? L’atmosphère un peu lugubre de déclin qui plane sur la Ville lumière, jumelée à l’effacement du complexe d’infériorité des Québécois à l’égard des Français, ouvre-t-elle la voie à une telle éventualité ? — (Le Devoir, 21-22 janvier 2006)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]