monument

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum, dérivé du verbe monere (« se remémorer »). (Vers 980) monument (« tombeau »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
monument monuments
\mɔ.ny.mɑ̃\
Un monument aux morts. (1)

monument \mɔ.ny.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Restes archéologiques.
    • Cela nous est démontré par les monuments, qui sont les dépouilles de ces animaux trouvées dans les parties septentrionales du nouveau continent, comme dans celles de l'ancien. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Des époques de la Nature, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1306.)
  2. Ouvrage d’architecture et de sculpture fait pour transmettre à la postérité la mémoire de quelque personne illustre ou de quelque événement important.
    • Le monument a pour but de faire revivre au présent un passé englouti dans le temps. — (Françoise Choay, L’Allégorie du patrimoine (1992), éd. Seuil, coll. la couleur des idées, 1999 (édition revue et augmentée) ISBN 2-02-0300230, chap. Monument et monument historique, page 21.)
    • La glorieuse défense de Mazagran a excité, dans toute la France, des transports unanimes d’admiration. De toutes parts des souscriptions ont été spontanément ouvertes pour élever en Algérie un monument destiné à perpétuer le souvenir de ce brillant fait d’armes. — (Hazlitt, Défense de Mazagran, dans Le Magasin pittoresque, volume 8, 1840, page 129)
    • La civilisation mégalithique, qui succède à celle des cavernes, a surtout pour caractère saillant les grands monuments connus sous le nom de dolmens, allées couvertes, menhirs. — (Revue critique d'histoire et de littérature, Librairie A. Franck, 1884, vol.17, n°8 du 18 février 1884, page 142)
  3. (Figuré) Tout ce qui consacre un souvenir ; mémorial.
    • La seconde œuvre importante de M. de Wailly aux Archives est relative aux sceaux du moyen âge. Il avait, nous l’avons dit, posé et développé dans ses Éléments de Paléographie les règles de critique à suivre pour leur étude. Il fournit les moyens d'examiner et de comparer ces curieux petits monuments, en décidant l'administration des Archives a créer une collection de moulages. — (Henri Wallon, Notice sur la vie et les travaux de M. Joseph-Natalis de Wailly, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres , dans les Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1888, vol.32, n°6 , page 559)
    • Les montagnes sont des monuments des révolutions du globe. — Les monuments du passé, de la civilisation. — Un monument de son amour, de sa vengeance.
  4. (Par extension) Édifice public ou particulier qui impose par sa grandeur ou par son ancienneté. → voir monument historique.
    • Viollet-le-Duc trouvait étrange que les archives de Notre-Dame ne nous aient pas conservé de détails sur la construction de ce gigantesque monu­ment […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, page 361)
    • En arrivant au village où il était connu, il s’est fait remettre les clefs de l’église par le bedeau, sous prétexte de montrer le monument à une jeune fille. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre VII)
    • Les monuments historiques, Ceux qui sont classés par l’administration des beaux-Arts pour les préserver de la destruction et les entretenir en bon état.
  5. Tombeau.
    • monument funéraire.
    • Elle a fait élever un magnifique monument à son mari.
  6. (Figuré) Ouvrage durable de littérature, de sciences et d’arts.
    • Peut-être un jour quelque investigateur heureux, comme le cardinal Maïo, nous rendra cette oraison tout entière, monument important pour la confédération allobrogique, dans laquelle, comme nous l'avons dit, le Vocontium était compris. — (Jean-Denis Long, « Recherches sur les antiquités romaines du pays des Vocontiens », dans les Mémoires présentés par divers savants à l'Académie des inscriptions & belles-lettres de l'Institut national de France, 2e série, tome 2, Paris : Imprimerie nationale, 1849, page 325)
    • Cet ouvrage est un des plus beaux monuments du génie, de l’esprit humain, de la philosophie.
  7. (Figuré) (Par extension) Personne qui a créé une œuvre très importante.
    • Avec Jean Douchet, qui s’est éteint le 22 novembre 2019, à l’âge de 90 ans, disparaît un monument de la cinéphilie française et le dernier « mohican » d’une période légendaire de la critique de cinéma, celle du bouillonnement théorique des années 1950-1960 et des batailles d’Hernani entre revues interposées. — (Mathieu Macheret, Compagnon de route de la Nouvelle Vague, Jean Douchet est mort, Le Monde. Mis en ligne le 22 novembre 2019)
  8. (Par extension) (Ironique) Exemple archétypique, jusqu’à l’absurde.
    • En août 1944, il songe à se livrer au maquis d’Auvergne du colonel Gaspard, et tente de déléguer l’amiral Auphan auprès de De Gaulle pour lui transmettre régulièrement le pouvoir sous réserve que le nouveau gouvernement reconnaisse la légitimité de Vichy et de ses actes. « Aucune réponse ne fut donnée à ce monument de candeur ». — (Philippe Pétain sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
    • Mais le Stellvertreter Hess reste un monument de contradictions, dont la logique échappe souvent à son entourage : l’homme est à la fois sensible et implacable, féroce et larmoyant, pacifique et belliqueux, exalté et calculateur, modeste et vaniteux, candide et rusé, timide et fanatique, souffreteux et téméraire… — (François Kersaudy, Les secrets du Ⅲe Reich, Éditions Perrin, 2013, ISBN 978-2-262-03752-9)
    • J’accuse le général de Pellieux et le commandant Ravary d’avoir fait une enquête scélérate, j’entends par là une enquête de la plus monstrueuse partialité, dont nous avons, dans le rapport du second, un impérissable monument de naïve audace. — (Émile Zola, J’accuse…!, L’Aurore, 13 janvier 1898)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • monument sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument

  1. Monument.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
monument
\ˈmɒn.ju.mənt\
ou \ˈmɑːn.jə.mənt\
monuments
\ˈmɒn.ju.mənts\
ou \ˈmɑːn.jə.mənts\

monument \ˈmɒn.ju.mənt\, \ˈmɑːn.jə.mənt\

  1. Monument, mémorial.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
monument
\Prononciation ?\
monuments
\Prononciation ?\

monument masculin

  1. Monument.

Danois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument masculin

  1. Monument.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument \mo.ny.mɛnt\

  1. Monument.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument [munyˈmen] masculin

  1. Monument.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Piémontais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument [munyˈmɛŋt] masculin

  1. Monument.

Roumain[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

monument \mo.nu.ˈment\

  1. Monument.

Prononciation[modifier le wikicode]

Suédois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum.

Nom commun [modifier le wikicode]

Neutre Indéfini Défini
Singulier monument monumentet
Pluriel monument monumenten

monument \Prononciation ?\ neutre

  1. Monument.

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Tchèque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin monumentum, sur la même base indo-européenne *men-, le tchèque a památka, památník, pomník de même sens et plus fréquents.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif monument monumenty
Vocatif monumente monumenty
Accusatif monument monumenty
Génitif monumentu monumentů
Locatif monumentu monumentech
Datif monumentu monumentům
Instrumental monumentem monumenty

monument \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Monument.
    • historický monument.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • monument sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]