moque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : moqué

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (1776) Apparait au Québec avec le sens de « vase qui sert à boire ou à mesurer » ; (1780) « gobelet en faïence » (patois rochelais) ; (1800) « gobelet de fer-blanc » ; Mot qui se rencontre de la Normandie à la Gascogne qui correspond au bas allemand mokke (« cruche, pot »), au moyen néerlandais moken (« petite mesure de capacité »), au néerlandais mok (« tasse en fer-blanc »), au frison mukke (« vase de terre cylindrique »), à l’anglais mug (« cruche, pot » attesté depuis 1570). Il est difficile de déterminer avec certitude laquelle de ces langues est à l’origine de moque.
(Nom 2) Du latin mucus (« morve »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Moques d'étais, cademoutons et autres moques (3)

moque \mɔk\

  1. Verre à boire.
    • Le cidre est consommé dans un verre, ou une moque en terre vernissée habituellement cylindrique... — (Delahaye Thierry, Vin Pascal, Le pommier, 95 p., page 62, 1997, Actes Sud, Le nom de l’arbre)
  2. Mug.
  3. (Marine) Pièce de bois ou en métal ayant la forme d'un cœur, et possédant un trou en son centre pour y faire passer une corde et éviter les frottements.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

moque \mɔk\

  1. (Suisse) Morve.
    • Essuie-toi la frimousse ! T’es plein de moque !

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe moquer
Indicatif Présent je me moque
il/elle/on se moque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je me moque
qu’il/elle/on se moque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
moque-toi

moque \mɔk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de moquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de moquer.
    • Après avoir ainsi payé sa dette à sa position, il s’élève contre la possibilité de créer une religion nouvelle, appelle les théophilanthropes, qui veulent théophilanthropiser le peuple, les frêles rejetons des unitaires ; il se moque du calendrier républicain et de son décadi. — (Aimé Burdet, Le Palais de l’Isle à Annecy, 1804)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de moquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de moquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de moquer.

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Probablement apparenté à muck (« terre, lie ») en anglais.

Nom commun [modifier le wikicode]

moque \Prononciation ?\ féminin

  1. Motte de terre.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]