mou du bulbe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir mou et bulbe, le dernier étant une ellipse du bulbe cérébral.

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin mou du bulbe
\mu dy bylb\

mous du bulbe
\mu dy bylb\
Féminin molle du bulbe
\mɔl dy bylb\
molles du bulbe
\mɔl dy bylb\

mou du bulbe masculin

  1. (Argot) Idiot ; intellectuellement déficient.
    • Je ne mange pas de ce pain-là, je n’ai pas besoin de subterfuges, je ne suis pas un miséreux désespéré, mou du bulbe et plus malléable que de la mie dans une bouche édentée. — (Serge Amparanoia, Jour de colère dans la vie de Deniz Göl, Société des Écrivains, 2013, page 82)
    • Je me disais que si, au moins du temps de Gloria Prats, Solivo avait bénéficié d’une défense aussi molle du bulbe, il ne s’en serait pas tiré à si bon compte et serait en train de moisir dans une prison italienne. — (Marie Neuser, Prendre Lily, éd. 12/21 (Univers poche), 2015)

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin mou du bulbe
\mu dy bylb\

mous du bulbe
\mu dy bylb\
Féminin molle du bulbe
\mɔl dy bylb\
molles du bulbe
\mɔl dy bylb\

mou du bulbe masculin

  1. (Argot) Idiot ; déficient intellectuel.
    • Et puis les mous du bulbe ne soupçonnent jamais rien quand ils jouent. Ils s’attendent pratiquement à ce que tu sois plus malin qu’eux, à ce que tu triches. — (Stephen Baxter & ‎Terry Pratchett, La longue Terre, vol. 4 : La longue utopie, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, 2016, chap. 13)
    • Pour les beaux yeux d’une molle du bulbe mais amoureuse à en crever, il s’enhardit et se fait paner. Sa bagnole rouille vers Montessuy ; sa rombière, non. — (Alain Babanini, Faits-divers : Accident Place Colbert, Lulu.com, 2011, page 186)

Traductions[modifier le wikicode]