mourir de rire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par exagération : quand on dit qu'on meurt de rire, on fait comme si on riait tellement qu’on a l’impression qu’on pourrait en mourir.

Locution verbale [modifier le wikicode]

mourir de rire \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de mourir)

  1. Rire aux éclats.
    • Le duc et la duchesse mouraient de rire à tous ces propos, comme gens qui avaient fabriqué l’aventure, s’applaudissant de la finesse et de la dissimulation que montrait la Trifaldi. — (Miguel de Cervantes Saavedra, L’ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche, traduction L. Viardot, 1836, tome 2, p. 402)
    • Le visage tourné vers ce couple original elle mourait de rire ainsi que le reste de la compagnie. Le diacre battait le rythme avec ses paumes, presque accroupi par terre, piaillant de rire. — (Nicolas Leskov, Vers nulle part, traduction de Luba Jurgenson, L’Âge d'Homme, 1998, p. 179)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]